État d’esprit entrepreneurial

Ce qui fait vraiment la différence

L’État d’esprit entrepreneurial est le principe actif du Pivot édupreneurial.
L’État d’esprit entrepreneurial désigne les dispositions d’esprit, une façon de penser spécifique et un ensemble d'attitudes, qui animent les entrepreneurs et les maintiennent dans un cadre d'action spécifique, l'Agir Entrepreneurial.
Une liste de dix attributs de l’État d’esprit entrepreneurial doit permettre de développer efficacement cet état d'esprit.
Décorrélé de ses considérations économiques et commerciales, l’État d’esprit entrepreneurial peut naître ou renaître au sein des acteurs du fait école.

L'Agir Entrepreneurial

La forme générale que prennent les actions des entrepreneurs

Edupreneurial Pivot - Le Livre définit l’Agir Entrepreneurial comme le fait de combiner des éléments divers en vue de résoudre un problème grâce à l’exploitation optimale des ressources à disposition et, lorsque cela est nécessaire, par l’élaboration de solutions innovantes.

Toutes les activités des entrepreneurs adoptent cette forme fondamentale d'action.

Le Pivot invite tous les acteurs du fait école à agir selon un cadre similaire à celui de l'Agir Entrepreneurial.

Le point de départ de toute forme d'Agir Entrepreneurial réside dans la conviction d'être capable de changer les choses et dans la prise de responsabilité qui conduit à se sentir en charge et pousse à l'action.

Les attributs de l’État d’esprit entrepreneurial

Qu'est-ce qui guide l'action des entrepreneurs ?

De multiples éléments peuvent composer un état d'esprit (Mindset) : des aptitudes, des attitudes, des habitudes, des postures, des perceptions, des convictions, des expériences, des croyances, des compétences, des connaissances, des traits, des vertus ou des logiques particulières.

L’État d’esprit entrepreneurial n'est pas composé des compétences techniques nécessaires à l'exercice du métier d'entrepreneur.

L’État d’esprit entrepreneurial est composé de compétences personnelles et sociales. Elles se manifestent dans la capacité des entrepreneurs à rencontrer le succès dans leurs entreprises, indépendamment et parfois malgré un contexte extérieur peu favorable.

Ces compétences ne font pas l'objet d'une description unique. Il y a de nombreuses listes.

Malgré cela, une liste resserrée de dix attributs suffit à caractériser l’État d’esprit entrepreneurial sur un plan opérationnel. Dans la pratique, la connaissance, la conscience, la compréhension et le développement de ces 10 attributs représentent le cadre à considérer pour accompagner efficacement les entrepreneurs dans un dispositif de coaching de l’état d’esprit entrepreneurial.

Ces dix attributs sont :

  1. Créativité
  2. Curiosité
  3. Connexion: capacité à combiner, à voir des opportunités, pensée critique
  4. Esprit d’initiative et autonomie
  5. Capacité à résoudre des problèmes
  6. Capacité à créer de la valeur
  7. Capacité à travailler avec les ressources à disposition
  8. Capacité à prendre des décisions qui prennent en compte des contraintes
  9. “Timely achiever” : capacité à s’engager et à se désengager, persistance/résilience
  10. Promoteur et constructeur de relations

 

Convergence de l’État d’esprit entrepreneurial avec les Compétences du XXIe siècle

L'État d’esprit entrepreneurial, sans que cela soit clairement énonce, est en fait au coeur des débats sur l'éducation du futur

La comparaison serrée entre les diverses descriptions de l’État d’esprit entrepreneurial et celles des compétences du XXIe siècle permet d'établir d'innombrables points de convergence. L'école est donc amenée, sans le savoir, à devoir enseigner des compétences qui sont comparables à l'expression de l'État d’esprit entrepreneurial.

Le fait école évolue malheureusement dans des cultures institutionnelles parfaitement contraires à l’État d’esprit entrepreneurial qui l'entraînent dans l'Education Cliff.

Cette situation affaiblit aussi bien l'impact des initiatives en vue de l'enseignement des compétences du XXIe siècle qu'en vue l'enseignement de l'entrepreneuriat. Les progrès d'une pédagogie entrepreneuriale seront en effet très limités dans un contexte qui demeure anti-entrepreneurial.

Le Pivot édupreneurial remédiera à cette situation.

L'ambition du Pivot n'est cependant pas simplement l'apprentissage de la création d'entreprise sous forme de projets d'enseignement, mais bel et bien la transformation de l'organisation scolaire en général.

La référence à un État d’esprit édupreneurial se distingue de l'enseignement de l'entrepreneuriat et sert en cela à situer la question au niveau de l'organisation scolaire.

L'État d’esprit édupreneurial est destiné à tous les acteurs du fait école et renforce leur raison d’être en tant qu’acteur du fait école, ainsi que leur habileté à agir de manière autonome à la place où ils se trouvent avec pour but de résoudre les problèmes qu’ils rencontrent, lorsque ces problèmes se manifestent, et sans devoir attendre de réponse venue d’ailleurs.

Blog ED

# Entrepreneurial Mindset

Comment oser la technologie : une question de Jeannine Srivastava

A l’occasion du lancement du livre « Edupreneurial Pivot », Jeannine Srivastava interroge les auteurs au sujet du courage dont les enseignants doivent faire preuve lorsqu’ils souhaitent utiliser la technologie.  

Continue reading

Le mot « Edupreneurial » et les enseignants : une question de Bahram Zaerpour

A l’occasion du lancement du livre « Edupreneurial Pivot », Bahram Zaerpour, professeur à l’Ecole Lémania, interroge les auteurs au sujet de la réception du mot « Edupreneurial » par les enseignants.  

Continue reading

La puissance du mot « Edupreneurial » : une question de Marie-José Astre-Demoulin

A l’occasion du lancement du livre « Pivot Edupreneurial », Marie-José Aster partage avec les auteurs le potentiel qu’elle voit dans la création du mot « Edupreneurial ».

Continue reading