Education Cliff

La menace qui pèse sur le fait école

C'est ce que le fait école fait juste qu'il fait faux.
Le fait école cherche à juste titre à atteindre des idéaux tels que la sécurité, la justice, la précision ou l'égalité.
Mais il recherche à atteindre ces idéaux de manière non nuancée ou excessive, générant ainsi des cultures institutionnelles contraires à l’État d’esprit entrepreneurial
Dans un monde VUCA, de telles cultures institutionnelles entraînent le fait école dans l'Education Cliff.

Prudence

Le problème du principe de précaution

Le fait école ne sait pas répondre à la vitesse par de la vitesse.

Le principe de précaution impose trop souvent aux enseignants de faire la preuve que les activités qu'ils proposent sont sans danger.

Dans un tel contexte, il est vain d'attendre des prises d'initiative de la part des enseignants.

En approchant le risque avec un État d’esprit entrepreneurial,  le fait école pourrait prendre en compte le rapport entre le risque, la probabilité et les conséquences de sa matérialisation.

L’élimination du risque à tout prix ne doit en effet pas seul conditionner la stratégie à adopter.

Précision

Spécialisation, silos, rigidité

La constitution du savoir en sujets scolaires conduit à l'apparition de silos organisationnels au sein du fait école.

Ces silos agissent à plusieurs niveaux dans l'école, et inhibent l'innovation. Les silos constituent l’une des forces principales qui entraîne le fait école vers l’Education Cliff.

La division du savoir en sujets scolaires exige en outre de grands efforts de planification.

L’importance des ressources engagées dans le processus de planification aboutit à une mono-culture de la planification.

Cette monoculture ne permet pas au fait école d'explorer les nouveaux rapports au temps qui s’imposent au XXIe siècle, tels que le capacité à gérer le court terme, l'immédiateté, ou la simultanéité des échanges digitaux.

Justice

La diabolisation de l'erreur

La prééminence de la bonne note conduit le fait à école à l’impossibilité d’intégrer l’erreur dans le processus d’apprentissage.

Dans le paradigme de la bonne note, l'erreur n’est pas l’occasion de réfléchir, mais l’élément qui explique l’écart à la note maximale. L'erreur est par définition regrettable, évitable.

Dans un monde volatile et incertain, la priorité revient à l'évaluation de l’action.

Pour nourrir la réflexion et l'élaboration de l'action, il faut considérer plutôt l’erreur comme source d’apprentissage, et encourager la prise de risque et l'itération.

Une approche entrepreneuriale oriente vers l’action et insiste sur la possibilité de pivoter en vue d’obtenir le résultat souhaité.

Egalité

La même école pour tous

L'école pour tous, c'est aujourd'hui la MÊME école pour tous, et non une école où la différence est prise en compte.

Les enseignants disposent grâce à internet de ressources illimitées en matière d’approche pédagogique, de scénarios d’enseignement ou, tout simplement d’exercices. Pour autant, la différenciation n'est pas mise en oeuvre.

Dominé par la standardisation, le fait école ne parvient pas à augmenter la réalisation personnelle des élèves.

La réalité fondamentalement individuelle du talent se heurte au goût de l'école pour la standardisation.

Blog ED

# Education Cliff

Que vont devenir les notes ? Une question de Nikita

A l’occasion du lancement du livre « Pivot Edupreneurial », Nikita, élève encore dans le système scolaire, interroge les auteurs au sujet de l’avenir des notes.  

Continue reading

Comment oser la technologie : une question de Jeannine Srivastava

A l’occasion du lancement du livre « Edupreneurial Pivot », Jeannine Srivastava interroge les auteurs au sujet du courage dont les enseignants doivent faire preuve lorsqu’ils souhaitent utiliser la technologie.  

Continue reading

La technologie ne bouleverse pas l’école, parce que l’école ne ressent pas la nécessité d’être bouleversée

Une étude menée en 2019 par Education Weekmontre que les enseignants du primaire et du secondaire se montrent sceptiques à l’idée que la technologie puisse transformer l’école publique ou servir […]

Continue reading