Où faut-il regarder pour comprendre le malaise des enseignants ?

A Créteil, en France, au mois d’octobre 2018, un élève a menacé son enseignante avec une arme factice.

L’acte est évidemment inacceptable, et doit être dénoncé comme tel.

Les réactions sont quant à elle révélatrices. Très vite, en effet, les commentateurs se sont emparés du sujet et l’on associé au sujet du malaise des enseignants.

Nous pensons que le malaise des enseignants ne relève pas tant des innombrables faits divers dont fait partie l’incident de Créteil, que d’une inadéquation plus profonde entre le travail qu’il est demandé aux enseignants d’effectuer et les vraies nécessité.

L’enseignement continue d’être le seul véritable point au cahier des charges des enseignants. Ce que l’on attend d’un enseignant, c’est enseigner, un point c’est tout.

La vérité, c’est que le cahier des charges des enseignants doit être très largement élargi.

Les tâches d’un enseignant comprennent aujourd’hui :

  • Le contact avec les parents
  • Le contact et la collaboration avec les autres enseignants
  • Le contact et la collaboration avec les autres personnes encadrant les élèves : psychologues, assistants sociaux, employeurs, etc.
  • Le contact et la collaboration avec les autres acteurs du fait école : agents d’entretiens, technicien de maintenance,
  • La prise en main de nouvelles technologies
  • La maintenance des outils technologiques
  • Le développement personnel et la formation continue
  • Le soutien à la communication

Il est grand temps de l’admettre, et de comprendre que cette transformation profonde doit d’urgence être prise en compte pour permettre aux enseignants de se situer plus harmonieusement face à leurs activités.

L’État d’esprit entrepreneurial donne aux enseignants les moyens d’envisager et de mettre en oeuvre les solutions qui intègrent ces activités de façon harmonieuse et constructive autour de leur enseignement. Exercer délibérément ces activités comme des éléments constitutifs du métier d’enseignant, et non comme des obligations mineures, renforcera en retour considérablement le travail des enseignant. Un agir édupreneurial nouveau émergera de la façon dont ces activités seront combinées et des problèmes qui pourront être résolus grâce à ces combinaisons.

Posted in État d’esprit entrepreneurial, Blog ED, Education Cliff and tagged .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.